Les bienfaits de la marche nordique

  • Bien-être
  • Relaxation
  • 95% des muscles utilisés
  • Tonifie le corps
  • Activité ludique
  • En pleine nature
  • Non traumatique
  • Travail sur soi-même

Bon pour la silhouette et les muscles


Toute votre musculature en mouvement… ou presque !!!
Amincissement de la silhouette et tonification générale du corps puisque toutes les chaînes musculaires sont utilisées.
Amélioration des capacités cardio-respiratoires, de la souplesse, et de la coordination.
Travail d’endurance (aérobie), accessible à tous, et idéale pour l’élimination des graisses. La dépense énergétique est augmentée de 40% par rapport à la marche normale.
Réduction des tensions et des douleurs du cou et des épaules. Redressement naturel du dos. La posture du haut du corps ouvre la cage thoracique et sollicite les muscles respiratoires et augmente la capacité respiratoire.
Allègement de 30% des charges sur les articulations des hanches, des genoux et des chevilles, grâce à l’appui sur les bâtons.
Renforce les muscles abdominaux profonds et périnée grâce à la posture et à la rotation continuelle du buste sur le bas du corps.
Augmentation de la masse osseuse.
Diminution de la fréquence cardiaque au repos, si pratique régulière, d’où une meilleure adaptation à l’effort.
Prévention reconnue de l’ostéoporose.


Bon pour le souffle et la circulation


Une meilleure respiration et oxygénation de l’organisme jusqu’à 60% de plus que la marche classique.
Activation vasculaire, lutte contre les troubles circulatoires.


Bon pour le moral

Un sport rythmé, accessible à tous les âges.
Amélioration de l’équilibre et de l’assurance même sur terrain glissant ou irrégulier grâce aux deux bâtons .
Entretien efficace de nos réflexes proprioceptifs et de tous nos sens.
Stimulation, convivialité et échange en petit groupe.
Anti-stress : cette activité en pleine nature apporte réellement le calme de l’esprit et la détente du corps . Elle sollicite la sécrétion d’endorphines (hormones du plaisir): effet apaisant, déstressant, favorisant la sensation de bien-être.

Bon pour la prise de conscience de soi-même

Activité qui permet de ressentir ce qui se passe en soi, se centrer sur soi-même, prendre conscience de ses capacités personnelles.

Détail des muscles sollicités

Jusqu’à 90% des muscles utilisés!

Haut du corps :
• Ceinture scapulaire et dorsaux : lors de la propulsion, et rôle important dans les montées et les sauts
• Biceps-triceps : également lors de la poussée sur les bâtons
• Trapèzes
• Dorsaux : lors de la poussée vers le bas et vers l’arrière. Plus la poussée vers l’arrière sera importante, plus ils seront sollicités.
• Région lombaire : grâce à l’appui et la poussée sur les bâtons, cette zone est en décharge
• Dos : muscles profonds, posturaux, et spinaux sont sollicités constamment. Lors de la poussée sur les bâtons, le pratiquant se redresse à chaque pas (auto grandissement)
• Diaphragme et muscles respiratoires : rotation du buste et mouvements perpétuel des bras engendrent une ouverture de la cage thoracique et un meilleur fonctionnement du diaphragme et une amplitude respiratoire plus accrue.

Abdominaux :

• Transverse : muscle profond qui maintient les viscères (ventre plat) et la stabilité posturale
• Obliques: lors de la rotation du buste sur bas du corps tout au long de l’activité
• Muscles du plancher pelvien

Bas du corps :

• Cuisses et fessiers : quadriceps, ischios-jambiers, adducteurs, abducteurs, psoas, moyen et grand fessiers.
• Jambe : Jumeaux, soléaires, jambier antérieur, lors de la poussée du pied et de l’attaque talon.
• Muscles de la voûte plantaire : lors du déroulé du pied, « réflexe plantaire ».

90% des muscles utilisés

  Dernière mise à jour le 01 Février 2018